Excursions aux alentours

« Casoni » d’Hemingway à Caorle

« Casoni » aux toits en pente faits de roseaux tressés et sol en terre battue. Il s’agit de cabanes utilisées par les pêcheurs de la lagune vénitienne de la région de Caorle, qui pêchent des anguilles et des bars dans ces eaux.

Les « Casoni » dei Caorle, à 15 kilomètres de Portofelice, sont un lieu très particulier, cher à l’écrivain Ernest Hemingway qui le cita dans son livre « Au-delà du fleuve et sous les arbres », dans la grande lagune où il séjourna durant ses battues de chasse.

On peut les visiter après une promenade en vélo ou à bord du « bragozzo », une embarcation lagunaire traditionnelle pouvant transporter une quinzaine de personnes. Ou bien en écoutant quelques anecdotes sur l’auteur américain dont le bateau, comme le racontent les pêcheurs, « était toujours rempli de bouteilles de gin… ».

Trieste, port d’Europe

Trieste, dernière ville d’Italie et carrefour d’histoire et de culture, est à 130 kilomètres d’Eraclea et mérite certainement une visite pour sa beauté. Une ville suggestive où le golfe pénètre dans la ville et lèche les palais de l’architecture viennoise.

Trieste offre aussi de vastes témoignages de ses origines romaines et de son passé médiéval sur la colline San Giusto, avec la Basilique Civile, le Château et la Cathédrale, décorée avec de précieuses mosaïques absidales. Les rues du centre sont bordées d’élégants bâtiments de style néoclassique et liberty. Le Château de Miramare domine ce panorama magique ; il y abrite actuellement un musée, au cœur du parc d’où l’on admire toute la ville

Vérone, cité de l’amour

« Roméo, oh Roméo »… on a encore l’impression d’écouter ces mots en se promenant dans les rues de Vérone. Le balcon, célèbre dans le monde entier pour le mythe de Roméo et Juliette, est l’une des étapes obligatoires dans la visite de cette ville riche en histoire, sans oublier les Arènes, l’amphithéâtre romain dans le centre historique de Vérone, qui accueille aujourd’hui des concerts et des spectacles.

À voir également: Piazza Brà; les Tombeaux des Scaligeri, les tombes monumentales que les Seigneurs érigèrent à côté de l’Église S. Maria Antica; la Maison de Juliette où, selon la tradition, Giulietta Capuleti a habité, et immortalisée par Shakespeare; Piazza delle Erbe avec, au centre, la fontaine de Madonna Verona, dont la statue romaine est l’un des symboles de la ville; Piazza dei Signori, avec la Loggia del Consiglio, le Palais des Scaligeri et le Palazzo del Capitano.

Vicence, ville de Palladio

Si vous aimez l’architecture, une visite à Vicence est obligatoire. Connue de tous comme la « ville de Palladio », architecte italien ayant œuvré dans la République de Venise au cours de la Renaissance et dont les œuvres sont le patrimoine de l’Unesco.

Une ville d’art et ville-joyau parmi les plus importantes de la Vénétie, Vicence charme par la noblesse de ses formes architectoniques.

À voir également: Piazza dei Signori, le salon de la ville; la Basilique, réalisée au XVI° siècle par Palladio; la Loggia del Capitaniato, les demeures des Porto, des Barban et des Tiene, tout cela étant des œuvres de Palladio; le Théâtre Olympique, un joyau artistique reconnu universellement, se trouvant à l’intérieur du Palais du Territoire; la Cathédrale.

Arquà Petrarca, perle des Collines Euganéennes

Il existe une « perle dans les Collines Euganéennes » : il s’agit d’Arquà Petrarca, un petit village médiéval habité dès l’époque romaine, où le poète Francesco Petrarca passa les dernières années de sa vie.

Il est situé à 100 kilomètres d’Eraclea Mare ; c’est un bourg qui s’étend sur deux collines, au sein de la nature, entouré par les potagers dont Pétrarque s’occupait personnellement. Le long des rampes qui caractérisent le village et qui relient la partie basse à la partie haute, on admire les maisons en pierre, les vieux lavoirs et abreuvoirs, tout de suite avant la fontaine dite du Pétrarque, jusqu’au parvis de l’église S. Maria Assunta.

Des fresques de l’école vénéto-byzantine sont conservées dans l’église.

Asolo et ses paysages

Un pavillon orange attribué aux plus beaux villages d’Italie et une Forteresse ceinte encore de murailles qui en font son charme.

Asolo est célèbre pour ses paysages, aimés par Hemingway et Robert Browning, Freya Stark et Eleonora Duse, et offre en outre d’importantes suggestions historiques et culturelles. Sa position, au cœur de la Vénétie, est stratégique pour visiter de nombreux témoignages artistiques disséminés sur le territoire, des citadelles fortifiées et des villes d’art de notre région.

Asolo est situé à 87 km environ d’Eraclea Mare.

Les rues bordées d’arcades à arc gothique des anciens palais sont très suggestives, tout comme les maisons avec les façades couvertes de fresques avec des balcons caractéristiques.

Padoue, ville de Saint-Antoine

Padoue est une des villes plus importantes et connues de la Vénétie, non seulement pour le lien avec Saint-Antoine mais aussi pour son patrimoine artistique et culturel tout à découvrir ainsi que pour son université de renommée mondiale.

Padoue se trouve à 82 km environ d’Eraclea Mare et elle offre une série de merveilles artistiques à admirer absolument. Les restes des anciennes arènes romaines accueillent la Chapelle des Scrovegni, une œuvre de Giotto: c’est l’un des plus importants monuments de l’art figuratif de tous les temps.

Piazza delle Erbe et Piazza dei Frutti, où se tiennent des marchés quotidiens pittoresques et animés; le Dôme, au projet duquel participa Michel-Ange, et le Baptistère.

Sans oublier la Basilique de Saint-Antoine, commencée dès la mort du Saint en 1231, et le Prato della Valle.

Aquilée, colonie militaire romaine

Considérée comme l’une des plus importantes villes du monde romain et comme un centre touristique et balnéaire connu, Aquilée représente aussi un territoire à la haute tradition vitivinicole.

Aquilée a vu le jour en 181 av. J.C. ; c’était une colonie romaine où sont encore conservés des restes de l’époque, que l’on peut voir dans les zones archéologiques.

Les cinq tombeaux et le mausolée, l’ensemble de la Basilique avec le campanile, les maisons romaines.

Une visite aux musées est très intéressante: le Musée Archéologique National, le Musée Paléochrétien, le Musée Civique du Patriarcat.

Route du prosecco

La Vénétie et le prosecco. Une association qui attire les amateurs de vin dans cette région pour visiter des caves et des parcours qui conjuguent le goût à l’art et à la culture. Un territoire où les géométries sont dessinées par les cultures, par la vigne et ses raisins, à partir duquel on produit le prosecco qui sera exporté dans le monde entier.

La Route du Prosecco est une route magnifique et très célèbre, qui part du Château de Conegliano et traverse toute la colline de production du vin blanc Prosecco et Cartizze et arrive à Valdobbiadene, sur les pentes du mont Cesen.

Un parcours où l’on admire des collines couvertes de vignes, des maisons rustiques et isolées, des bourgs agricoles et une nature qui offre des couleurs différentes à chaque saison.

Demandez un devis gratuit

Contrôlez votre boite aux lettres... nous vous répondrons très vite!

Je déclare avoir reçu la note d’information concernant la vie privée et avoir pris connaissance des informations qui y sont mentionnées, fournies par le titulaire du traitement prévu par le Règlement Européen Vie Privée UE/2016/679 (RGPD), et autoriser les types de traitements suivants:

ACCORD POUR LE TRAITEMENT DES DONNÉES PERSONNELLES COMMUNES

ACCORD POUR LE TRAITEMENT DES DONNÉES SENSIBLES

Caribe Bay Partner
TripAdvisor
Jesolo Family
Arpav Veneto
POR VENETO
Meilleur tarif
garanti!
Réservez en ligne