Trévise « marque joyeuse et laborieuse ». C’est ainsi qu’on appelait autrefois la terre de Trévise, peut-être aussi en hommage aux habitudes de ses anciens habitants qui savaient profiter de la vie sans négliger pour autant le travail, nécessaire pour vivre.

Comment y arriver

Trévise est située à environ 50 km d’Eraclea Mare. A partir d’Eraclea continuez pour San Dona’ di Piave, passez le point sur la rivière Piave et, quelques kilomètres après, tournez à droite et prenez la route « Treviso mare ». Suivez la route qui vous amènera directement à Trévise.

Que voir

Trévise est une ville qui n’est pas seulement florissante d’un point de vue économique. Elle offre également aux visiteurs de nombreuses possibilités, des visites culturellesaux dégustations oeno-gastronomiques et plus encore. Vous aurez la possibilité de vous garer tout près des murs au nord de la ville ou bien dans le quartier de la gare. Parmi les églises les plus importantes: le Temple San Nicolò, (XIVe siècle), une église très imposante, le Duomo avec son Baptistère (XIe et XIIe siècle) et l’église San Francesco, dont la construction fut entamée vers la première moitié du XIIIe siècle.
A voir en outre:

  • Piazza dei Signori, la place centrale de la ville
  • Palazzo dei Trecento

Les environs

De Trévise vers Oderzo (ville d’origine romaine, avec son Musée civique et son Duomo), continuez pour Conegliano (à signaler le Duomo et l’ancienne Scuola dei Battisti) le long de la panoramique « Via dei Colli » et vous arriverez à Vittorio Veneto (siège épiscopal où se dresse le magnifique château de S.Martino). D’ici poursuivez pour Valdobbiadene (connue pour la production du Prosecco et du Cartizze) en suivant la célèbre «Strada del vino bianco» (route du vin blanc) et traversant l’un des paysages de colline les plus beaux de la Vénétie. Non loin surgit Possagno (la ville du grand sculpteur néoclassique Canova dont on retrouve des traces importantes dans la Gypsothèque et dans le Temple) puis Asolo (l’un des centres historiques les plus séduisants de la Vénétie étant donné sa position sur une colline, riche en monuments célèbres et en églises comme le Duomo et l’église S.Caterina), Maser (où se trouve la magnifique villa de Palladio connue sous le nom de « Barbaro »), puis Montebelluna (petite ville dynamique qui conserve plusieurs villas) et enfin Castelfranco (la ville du peintre Giorgione, avec sa maison natale, le théâtre académique du XVIIIe siècle et de nombreux hôtels particuliers).